Ergothérapie

Lina est suivie depuis ses 6 ans par une ergothérapeute. Elle a principalement travaillé avec elle sur la motricité fine pour aider à l’écriture et tout ce qui concerne la préhension.

L’ERGOTHÉRAPIE

L’ergothérapie est une discipline de la santé qui vise le fonctionnement, l’indépendance et le bienêtre dans les habitudes de vie. Ainsi, l’ergothérapeute est un professionnel souvent sollicité pour soutenir le développement et le fonctionnement des enfants atteints de trisomie.

Comme pour tous les enfants qui ont des défis à surmonter, l’efficacité de la stimulation proposée repose sur la capacité de l’intervenant de proposer des activités qui représenteront le juste défi et qui se retrouvent dans le répertoire d’intérêts de l’enfant. Ainsi, l’enfant demeure motivé et évite de se décourager ou d’associer la stimulation au « travail ».

La philosophie de l’ergothérapie met au premier plan ces deux règles d’or. La stimulation est toujours sous forme de jeu. Les défis sont excitants à relever et l’enfant est toujours heureux de s’investir.

L’ERGOTHÉRAPEUTE ET L’ENFANT ATTEINT DE TRISOMIE

Concrètement, l’ergothérapeute s’implique dans trois dimensions :

  1. LA PERSONNE : Stimulation développementale (ex. contrôle postural), développement de capacités précises (ex. pédaler un tricycle).
  2. L’OCCUPATION : Ajustements des tâches, des exigences ou compensations par des stratégies ou des équipements (ex. vélo adapté).
  3. L’ENVIRONNEMENT : Ajustements de l’environnement physique (ex. parcours sans obstacles avec surface sans résistance) ou humain (type de soutien moral offert).

L’implication de l’ergothérapeute demeure pertinente au-delà de l’enfance, soit durant l’adolescence et la jeune vie adulte pour faciliter la gestion de l’autonomie au quotidien, des relations sociales au besoin et d’une carrière.

CONCLUSION

En somme, je crois que vous trouverez très bénéfique toute intervention en ergothérapie si votre enfant n’est pas déjà suivi et que vous percevez des situations de handicap dans la vie de tous les jours. Voici des exemples d’objectifs fréquents en ergothérapie avec les enfants atteints de trisomie :

Développer ou améliorer :

  • La dextérité manuelle.
  • La gestion des aliments dans la bouche.
  • Les déplacements et la participation dans les activités sportives (ex. ballon, vélo, natation).
  • Le jeu et les connaissances de base (ex. formes, couleurs, chiffres, etc.).
  • La participation dans les activités d’habillage/déshabillage.
  • Les habiletés sociales.
  • Les habiletés préscolaires (coloriage, dessin, découpage).
  • Les habiletés de gestion de l’attention.
  • Normaliser les réactions aux stimulus sensoriels de tous les jours.

Je vous souhaite un bon cheminement avec votre garçon!

Josiane Caron Santha, ergothérapeute

Publicités